Les étapes à suivre pour bien se servir de son kit de brassage de bière

Personne ne nie que les mets ou les boissons faits maison sont toujours meilleurs que ceux achetés en grande surface, par exemple. Yaourt, fromage, charcuterie, jus de fruits, biscuit, etc., tout peut désormais être préparé chez soi pour ravir les papilles de toute la famille. Il suffit de recourir aux bons ingrédients, de disposer du bon matériel et de savoir s’en servir correctement et le tour est joué. Pour le plus grand bonheur des consommateurs, il est même dorénavant possible de profiter d’une bonne bière faite maison.

Il existe donc un équipement spécialement dédié à sa préparation. Comme pour les autres aliments, l’important, c’est de savoir bien utiliser ce dernier.

 

Ce qu’il faut faire avant tout pour préparer sa bière faite maison

 

Pour préparer de la bonne bière chez soi, il faudra donc avant tout s’offrir un kit brassage bière. Il est toujours recommandé d’opter pour les meilleurs modèles pour obtenir une boisson de qualité. La première chose à faire est ainsi de préparer le moût. Il faut commencer par ouvrir la boîte et la chauffer au bain-marie. Il faut ensuite verser le moût dans le seau dans lequel sera réalisée la fermentation. La quantité de sucre prévue doit d’ailleurs être diluée dans de l’eau chaude. Il faut remuer le tout soigneusement. Il ne faut pas hésiter à recourir à de l’eau froide pour réduire la température rapidement. Maintenant, il est temps de mélanger la levure avec de l’eau à 25 °C. Un petit sachet de ce produit devrait être fourni avec le moût concentré. Après cette étape, il faut attendre environ 15 minutes avant d’ajouter les ferments au moût à 20 °C et remuer.

 

La première fermentation

 

Après ces premières étapes, les ferments sont prêts à digérer les sucres des céréales maltées du kit brassage bière. Ce processus n’a besoin d’aucune intervention de l’utilisateur, à part le fait de garder le brassin à la bonne température. À présent, il est temps de fermer le seau et de remplir le barboteur d’eau. Il faut ensuite le placer dans le récipient prévu à cet effet. La durée de la fermentation est environ de 10 jours. Au bout de cette période, les sucres sont transformés. Il faut noter que le temps de fermentation dépend en grande partie de la température. Il faut donc veiller à ce que celle-ci reste entre 20 et 23 °C.

 

La mise en bouteille

 

Après la première fermentation, on obtient une bière plate et sans goût. Pour achever la préparation, il faut passer par une seconde fermentation. Celle-ci se fait dans un fût étanche ou une bouteille. Le but est de ne pas laisser le gaz s’échapper. Ce dernier va alors se dissoudre dans le liquide pour donner de la mousse et rendre la boisson gazeuse. Bien sûr, pour relancer la fermentation, il faut ajouter la quantité de sucre requise dans la bière plate. Il est à noter que les bouteilles doivent être bouchées avec une capsule sertie pendant le processus. En ce qui concerne la conservation, les bouteilles doivent être conservées pendant 2 semaines entre 20 à 23 °C et à l’abri de la lumière.

This entry was posted in Divers.